fr

Le projet agricole

La production maraichère : des légumes bons et sains

La production maraichère : des légumes bons et sains
Sur 3 hectares, le Domaine de Toury produit des légumes selon les méthodes de l’agriculture naturelle. Tous les légumes sont cultivés en plein champ et arrosés le moins possible. Seuls les engrais organiques – de type compost – ont droit de cité au Domaine de Toury. L’usage de tout produit chimique de synthèse, qu’il s’agisse d’insecticide, de fongicide, ou d’engrais, est interdit.

Au Domaine de Toury, les variétés sont sélectionnées à l’issue de nombreux tests, où le critère gustatif prime toujours sur la productivité.
C’est une centaine de variétés de légumes qui est cultivée au Domaine de Toury.
Nos clients sont des chefs de cuisine à la recherche de produits d’excellence. Nous nous attachons à leur fournir les légumes qui possèdent les plus hautes qualités gustatives et à susciter leur curiosité en leur proposant chaque saison de nouvelles variétés.
Ce sont plus de deux cent variétés de légumes qui sont cultivées au Domaine de Toury.
Chaque année de nouvelles variétés sont testées et ne sont retenues que les meilleures comme la courgette « zéphyr », très douce et sucrée qui a l’avantage de ne posséder que très peu de pépins. Le petit pois «Kel merveille» qui possède lui, un goût extraordinaire et dont la culture s’adapte parfaitement au terrain du domaine.
Les herbes aromatiques sont également présentes au Domaine avec par exemple la tagette anisé, la bourrache ou encore 5 variétés différentes de basilics.

Les légumes du Domaine de Toury sont en vente à Rungis chez Le Delas.

Le verger

Le Domaine de Toury entend diversifier sa production tout en privilégiant, comme pour ses légumes, le choix de variétés les plus intéressantes sur le plan gustatif. Un verger de 50 pommiers et poiriers  a été planté il y a deux ans. 6 variétés anciennes et locales ont été sélectionnées.

La restauration du parc et des haies

haies-domaine-de-toury

Le parc du Domaine de Toury est composé d’arbres d’essences rares plantés il y a près de 200 ans.

Récemment, une cinquantaine d’arbres et près de cinq cents rosiers ont été replantés. Un programme annuel de plantation de haies est mis en place sur le domaine afin de favoriser la biodiversité et de restaurer le paysage.

Au mois de décembre, les différentes variétés locales d’arbustes et d’arbres sont positionnées le long de la future haie.
Quatre mois plus tard, la haie a bien pris. Encore quelques années et le paysage sera totalement transformé.

La recherche : un exemple Buxor

Afin d’offrir une production d’excellence, il est nécessaire de bien comprendre les mécanismes et les enjeux de la production potagère.

Antoine Boucomont – ingénieur agronome de formation – s’attache à avoir une réflexion globale sur le sujet. Il a ainsi mis en place différents protocoles de recherche : recherche sur les semences, adaptation des outils techniques aux différentes tâches maraichères, mise au point des composts et amendements organiques.

Antoine Boucomont a récemment investit dans Buxor, une entreprise située sur le Larzac qui exploite la ressource en buis –considéré comme envahissant sur le Causse – pour le transformer en compost destiné à l’amendement des sols.
Grâce à un process mécanique innovant, les buis sont réduits en copeaux. Une partie de ces copeaux est composté pour l’amendement et l’autre partie est utilisé pour nourrir des larves de Cétoine (insecte xylophage). Ces larves servant elle-même de nourriture à des animaux mono gastrique (porc et poulet) dont la qualité gustative est ainsi améliorée.

Nos légumes sont en vente chez Le Delas. Pour en savoir plus, consultez le site Le Delas www.ledelas.fr